L’enfant chéri

Lui en moi, moi en Lui
Le miracle de Dieu est ici
Pas dans les cieux, encore moins dans l’oubli
Le miracle de Dieu dans ma vie

L’esprit me guide, jamais je suis seul
La présence de Dieu n’est pas ailleurs
Quand les cupides me poursuivent et m’en veulent

Et les perfides sèment le trouble dans mon cœur
La présence de Dieu met la paix dans mon âme
Elle détourne contre eux les pièges des infâmes

Le sang de Christ coule à flots dans ma vie
Quand je suis triste, que de moi ils se rient
Celui qu’ils méprisent est Seigneur des seigneurs
Ils sont dèjà sous l’emprise du royaume de terreur

L’Eternel jugera ceux qui accusent ses enfants
Ce jour là il dira : « N’as-tu pas vu mon sang ? »
Il coulait dans sa vie et toi tu l’accuses
Aujourd’hui c’est fini : pour toi plus d’excuses

Je garde donc ma langue de maudire
J’écarte donc le mépris dans mes rires
Car je ne sais pas si j’ai en face de moi
L’enfant chéri du Roi des rois.

Publié dans : ||le 2 juin, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Les quatre elements |
El Carmo |
Fictions de crise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesie diverses
| isefra
| Plume d'enfants