Folie

La raison, la logique sont les dieux d’aujourd’hui
Il n’est rien de magique sans la douce folie
On pense, on raisonne : la science nous édifie
Et nous emprisonne quelque part dans nos esprits

Fantasmes on les appelle ces désirs indésirables
Les rendre bien réels, quelle idée formidable !
Faire une césarienne, dévorer le fœtus
Des boyaux qui traînent, vidanger l’utérus

Je rêve de chaînes, de longs gémissements
Faire durer la peine, les pleurs, les hurlements
Quels plaisirs sadiques étau, aiguilles, scalpel
C’est à ces pratiques que la folie m’appelle

J’entends cette sirène et ses idées malsaines
Un jour je l’espère je pourrais vraiment lui plaire
Dire adieu à la raison, suivre mes envies
Lâcher tous mes démons sans me soucier d’autrui

Plaisirs inavoués, trop longtemps réprimés
Vont se réaliser, pouvoir s’exprimer
Meurtre, viol et torture : voilà notre nature
Vivre de luxure : nos pensées en saturent

Raison, je te maudis ! Tu inhibes nos vies
Libère nos esprits ! Tu vois bien qu’on s’ennuie
A suivre tes sentiers, tes routes bien tracées

Relâche enfin la mort, qu’en nous elle se déverse
Tue les remords, nourris l’ivresse
Brise les entraves de nos pensées perverses

Que partout sur la terre on hurle la douleur
Qu’on exalte la misère, qu’on loue le malheur !
La raison quel ennui ! Relâche un peu nos mœurs
Qu’on puisse dès aujourd’hui goûter à la terreur

Folie toute puissante, douce et séduisante
Chaque instant tu me tentes, insidieuse et patiente
Je vais bientôt céder devant tant d’insistance
Je me suis habitué à ta creuse présence

Ton approche est subtile, tes paroles troublantes
Ton discours est habile, tes pensées pénétrantes
Mon esprit s’embrume de vapeurs suffocantes
J’accepte l’amorce d’une inquiétante descente

Publié dans : ||le 2 juin, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Les quatre elements |
El Carmo |
Fictions de crise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesie diverses
| isefra
| Plume d'enfants